Les jeux-vidéo. Un danger ?

hqdefault

 

Ce n’est pas d’aujourd’hui. Les jeux-vidéo ont souvent été pointé du doigts et souvent en tord par les médias ou politiciens. Autant nous avons, nous, communautés de joueurs, détournés les propos pour en rire, autant des fois, le fait de se faire sans cesse descendre au statut de drogués peut agacer.

C’est exactement ce qu’il se passe en ce moment à cause d’une pub. Le CJC, Consultations Jeunes Consommateurs, met en cause l’addiction aux jeux-vidéo au même niveau que l’alcool, le cannabis, le tabac et même la cocaïne !

Autant pour une fois, ce n’est pas l’orthographe qui nous gène, autant c’est réellement gênant de voir ce « jeux-vidéo » placé en sandwich entre deux drogues durs.

 

Addictions-les-Consultations-Jeunes-Consommateurs-trop-meconnues_large_apimobile

 

Pour ceux qui souhaitent voir la vidéo, je vous laisse l’admirer (herm) ici :

Pauvre Nico, les préjugés des joueurs à l’état pur, il est passé par tous les états.

 

Et si plus sérieusement, nous enlevons notre (super) skin de joueurs et laissons nous place à la raison. Est-ce que, réellement, cette pub est mensongère ?

J’ai réfléchis quelques temps à la questions. Et personnellement, je pense que c’est un oui mais un non aussi.

Je m’explique. Le jeu vidéo est addictif, ce qui est addictif peut-être dangereux. Même si ce n’est pas au niveaux de ces drogues durs, le jeu-vidéo peut avoir des côtés négatifs. Il est vrai qu’avec le temps, certaines personnes ne pensent qu’à jouer, se renferment et peuvent devenir violent quand ils sont en « manque » mais le gamer n’est surtout pas un terroriste et à par son clavier (sa souris ou sa manette), un joueur ne touchera rien d’autre comme armes. Ces effets négatifs ne se retrouvent pas que chez les joueurs, ils se retrouvent chez les mordus de lecture, les artistes et tout autres passionnés. Et pourtant, ils ne sont pas remis au rangs de drogue.

 

Alors pourquoi les jeux vidéo sont forcément ciblé et remis en cause ?

Le monde du jeu-vidéo, ce n’est pas que ça ! C’est de l’éducation, eh oui ! Il ne faut pas oublier que la plupart des gamers connaissent pas mal de mots anglais par exemple, les jeux ne sont pas forcément tous traduit. Les jeux de tirs sont d’excellents pour stimuler les réflexes, les casses-têtes sont parfait pour la mémoire, les jeux d’aventures sont parfait pour la créativité. Il y a tellement de choses positives dans cet univers, que vraiment, personnellement, je pense qu’ils n’ont pas leur place aux côtés de ces drogues qui arrachent la vie à des personnes chaque années. C’est un gros amalgame que de considérer les joueurs comme des gens violent et psychopathe.

Je suis donc CONTRE et RÉVOLTÉ de cette publicité qui nous met au même niveau que des drogués détruit avec le temps… Je suis désolée mais non. Même si je comprends que le terme drogués soit large, il y a quand même des limites.

Je tenais quand même m’exprimer à ce sujet, car il est important, parfois, de défendre sa cause et d’en parler ouvertement pour faire comprendre aux « opposants » que, non, les jeux vidéo ne sont pas et ne rendent pas violent.

 

et vous alors, vous pensez quoi de cette campagne de pub ?

N’hésitez pas à réagir à cet article par commentaires mais aussi en le partageant.

 

On se retrouve très bientôt, sur Callmeflowie.com 😉

Logo-CallMeFlowieVecto2

Laisser un commentaire

7 commentaires sur “Les jeux-vidéo. Un danger ?”