[Next Gen’] – Mon premier trimestre. 4


Je vous avez promis, dans l’article annonçant ma next-gen, que je reviendrai sur mes 3 trimestres de grossesse. Je n’ai pas forcément eu le temps d’écrire avant, mais aujourd’hui j’ai décidé de commencer. Je vais donc vous raconter comment s’est déroulé mon premier trimestre, mon ressenti, les hauts et les bas.

Tout à commencé le 12 Mars, le jour où j’ai appris que j’étais enceinte. Je ne vous cache pas, j’étais un peu sur le cul, je n’étais pas contente, ni triste, juste angoissée et je me suis posée beaucoup de questions. Rien de tout cela n’était prévu, du moins aussi tôt.
C’est à ce moment là où tout se bouscule dans ta tête. Bizarrement, je le savais au fond de moi, quelque chose avait changé. C’est fou ce que le corps d’une femme marche bien. Je n’ai pas tout de suite réalisé, malgré le test d’urine et la prise de sang positive. Il m’a fallut attendre l’échographie de datation, en entendant son cœur, presque un mois après : le 7 avril pour réaliser que oui, c’était vrai et qu’un petit bout grandissait en moi. Et c’est seulement à ce moment là, que la joie m’a envahi. L’aventure pour moi, à réellement commencé ce jour là, malgré le tas de questions que j’avais en tête, j’étais prête à tout affronter, pour nous, notre famille.

Au final, mon premier trimestre s’est très bien passé. Je n’ai pas été malade, pas eu de douleurs malgré tout ce qu’on m’a dit sur ce fameux premier trimestre, qui est censé être le plus dur, je l’ai très bien vécu et je sais que j’ai été une grande chanceuse.
Seul ombre au tableau pour ce premier trimestre : la fatigue. J’étais épuisée. Malgré mes horaires de 6h par jour au boulot, j’étais toujours fatiguée. Je dormais, j’allais au boulot puis en rentrant je me recouchais directement. J’avoue que ça a été compliqué de s’adapter à cette fatigue et de continuer à vivre « normalement« , mais après deux ou trois semaines j’ai réussi à m’organiser correctement et ça allait beaucoup mieux.

Avec GGolp, nous avions décidé de garder secret l’arrivé du nouveau petit joueur. Pendant 3 mois, nous n’avons donc, malgré l’extrême envie de partager notre joie, rien dit et nous avons donc en secret tout préparé. Pas simple quand on est nouveau dans la course de savoir quoi faire sans être perdu, j’étais vraiment larguée et je m’en voulais un peu de ne pas y avoir pensé un peu avant, j’étais paniquée. Heureusement, j’ai vite été très bien renseignée et conseillée grâce à la maternité (que j’ai très vite choisi) et aux médecins. J’ai pu faire mes premiers pas en tant que future maman, examens, prises de sang, visite chez la sage femme etc.. Le plus beau moment de mon 1er trimestre était la deuxième échographie que j’ai réalisée. Celle où on voyait clairement notre enfant, avec de vrai formes de bébé : son petit nez, ses mains, ses pieds, tout était magnifique. Malheureusement GGolp était en déplacement et j’ai du vivre ce moment toute seule, mais malgré tout je garde un très bon souvenir de ce moment. Heureusement pour nous, bébé était en pleine forme, pas de malformation en vue, tout était clean, un vrai bonheur.

13466394_10210236018515803_3749544032324727697_n

Après toutes ces émotions, ces trois mois sont passé à une vitesse folle ! Il était déjà temps pour nous d’annoncer la super nouvelle à notre entourage, famille, amis et bien sur à vous tous. Bizarrement, j’apréhendais énormément la réaction de mes proches. Je suis jeune, ce n’était pas prévu, vont-ils bien réagir ? De nouvelles questions, de nouvelles angoisses… mais nous avons pu nous lancer et au final tout le monde l’a très bien pris dans nos familles, des larmes, des câlins, des embrassades, bref tout s’était très bien passé. C’était officiel, nous étions entrain de former notre famille et notre entourage nous soutenait à fond. Ce soutien m’a fait énormément de bien et m’a permis de me projeter et de réaliser qu’enfin, j’allais bientôt être maman.

Annonce

Côté mental, tout allait pour le mieux, côté physique un peu moins. Mon corps lui aussi à très vite changé, ce qui m’a perturbé au départ. J’ai toujours eu du mal avec mon physique et le fait de prendre du poids, sans que mon ventre se voit a été très difficile à accepter en cette première partie de grossesse. Heureusement… cela a bien changé par la suite 😉

Voilà comment s’est passé mon premier trimestre. Si je peux vous donner un conseil : N’écoutez pas les préjugés, ne vous fiez pas à internet (c’est ma sage femme qui l’a dit !), chaque grossesse est différente. Bien sur, dans le lot, il y aura forcément des bons conseils, mais ça, c’est à vous de voir. J’ai eu beaucoup d’échos très différents et au final, je suis contente d’avoir pu me faire mon propre avis. Je pensais que la grossesse était un moment horrible à vivre et au final, je ne me suis jamais sentie aussi bien que pendant ces derniers mois. Alors ne croyez pas tout ce qu’on vous dit autour de vous. En 9 mois, vous aurez largement le temps de vous faire une idée. Sachez que c’est vous, votre corps, votre enfant et il n’y a que vous qui pouvez savoir si ça va ou non, ayez confiance en vous !

Mon témoignage sur le 1er trimestre est terminé, je vous ferez part de mon 2e trimestre dans très peu de temps. J’avais besoin de me confier et de vous raconter mon parcours, parfois, ça fait du bien de partager ce genre de chose.

 

Si vous avez des questions, des informations à me demander mais si vous voulez aussi témoigner de votre 1er trimestre de grossesse, n’hésitez pas à le faire en commentaire.

 

On se retrouve très vite, sur Callmeflowie.com 😉

N’hésitez pas à me suivre sur :

FacebookTwitter Twitch

avatarminiature


Laisser un commentaire

4 commentaires sur “[Next Gen’] – Mon premier trimestre.

  • Helotwikky

    Je suis une des peu mamans fameuses, et c’est vrai qu’on vit toute ça différemment! Pareil que toi pour mon 1 et trimestre, si je n’avais pas fais test urine et pds, je ne m’en serais rendu compte que lorsque mon ventre aurait commencé à s’arrondir! Pas de douleurs, de nausées si ce n’est une fatigue que je mettais sur le compte du boulot. Et par chance, une grossesse qui s’est hyper bien passée!
    C’est que du bonheur, et encore plus une fois que bébé et là! Alors oui, à partir du moment où on l’annonce, on a le droit à toutes sortes de réactions et de conseils, mais comme tu le dis, on se fait vite notre propre avis. Après tout, c’est notre enfant, notre vie.
    Je vous souhaite énormément de bonheur, car ça ne fait que commencer!