Être une fille, facilite t-il le succès ? (Social Nerds #2) 7


Pour ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux, vous avez pu voir que j’ai participé à une nouvelle émission s’appelant Social Nerds by NerdsProd, une émission sur l’univers geek avec plusieurs intervenant de différents univers. Le premier numéro était sur le thème du plagiat et nous avons tous partager notre propre avis sur ce sujet. Vous pourrez retrouvez la première émission sur YouTube. La soirée s’est tellement bien passée, que j’ai pu être invité à nouveau dans l’émission pour le 2e round, cette fois ci, le thème me touchait plus particulièrement car c’est un sujet auquel je fais face tous les jours.




Être une fille, facilite t-il le succès ?


Le débat à duré deux heures (voir la vidéo), nous avons exposer nos points de vus, nos avis. Malgré mes différents problèmes (parce que oui, forcément, j’ai toujours de la malchance pour les lives ou podcast..) j’ai pu m’exprimer aussi sur le sujet. Le cas est général, mais je préfère parler de mon cas en particulier : Le net. Il y a plusieurs style de filles sur internet et surtout de public. Internet est le lieu où tout le monde peut s’exprimer sans craintes derrière un ordinateur, c’est d’ailleurs ce que je fais chaque jours. Je m’exprime sans tabou, je mets tout ce que j’ai dans mes articles, tout ce que je pense, ce qui n’est pas le cas IRL. Certaines fois, les gens ne sont pas aussi réglo et vont forcément critiquer et se sentir très fort parce qu’ils sont derrière un écran.
Certaines personnes notamment certaines filles font tout pour se faire remarquer et joue beaucoup de leur corps pour pouvoir avoir de l’attention, des fans ou des vues et c’est majoritairement ce genre de personnes que l’on retrouve sur internet. Il suffit d’aller faire un tour sur Twitch ou sur YouTube pour s’en rendre compte. Alors oui, quand on pense à ce genre de personne on se dit forcément « C’est normal que t’es connu t’es une fille« , remarque que je me suis prise plusieurs fois dans la gueule d’ailleurs.
Je ne suis pas totalement d’accord. Je ne vends pas mon corps pour des vues, Si j’affiche ma tête (Et j’insiste sur le mot TÊTE car vous ne verrez pas grand chose d’autre) c’est surement pas pour qu’on se dise « Wah el é tro bone alr j’vé sur son blogue laul ! ».
Comme j’explique dans l’émission, si je montre ma face, c’est pour me sentir plus « proche » de mes abonnés, lecteurs et des personnes qui me soutiennent. Etant très active sur les réseaux sociaux, j’aime bien mettre des visages sur des pseudo, mon côté curieux surement. Alors je m’affiche en mettant de photos de moi ou mon quotidien, pour me sentir plus proche des gens. C’est comme ça que je le vois. Mais ça n’a rien à voir avec mon blog ou parce que je veux des vues !
Après je pense que oui, être une fille facilite le succès. Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est rare, dans mon domaine du moins, de voir des femmes (même si ça arrive de plus en plus), le style d’écriture est différents, les avis aussi. Je ne parle pas forcément de ce que la plupart des gamers parlent, j’alterne entre lifestyle, point de vue féminin mais aussi mon côté gamer qui est très différents de celui actuel.
Je pense que c’est surtout ça qui joue pour mon « succès » : le fait de proposer un contenu différent et de m’y mettre à fond. (Même si je pense pas faire succès, le jour où j’aurai 10 000 visites par jours, on en reparlera ahaha :p).

 

En résumé, je pense donc que oui, être une fille facilite le succès mais pas comme on pourrait le penser. C’est mon point de vue.

Et vous quel est le votre ? 😉

 

N’hésitez pas à me suivre sur :

FacebookTwitter – Twitch

On se retrouve très vite, sur Callmeflowie.com 😉
avatarminiature


Laisser un commentaire

7 commentaires sur “Être une fille, facilite t-il le succès ? (Social Nerds #2)

  • Bastinouz

    Debat interessant et constructif, c’est vraie que les aguicheuses manquent souvent de contenue, mais quand je vais faire un tour sur twitch je constate que ce sont celles la qui font le + de vue… enfin, perso je pense que le probleme c’est pas les filles qui se montrent, mais le public qui regarde

  • Elie (Lilou Walker)

    Coucou Flowie,

    Je suis entièrement d’accord avec toi. Le fait d’être une fille facilite car c’est plus rare et que les hommes sont des hommes. Sinon forcément, tu vas faire moins de vues que la nana qui va montrer ses seins à longueur de journée mais comme l’ont dis d’autres avant moi, ça va manquer de contenu (trop de contenant à priori lol). Après, il y a des filles qui font du super taff (je pense cosplay en disant ça) et qui ont aussi une forte poitrine qu’elles ne peuvent pas forcément cacher et/ou qu’elles mettent en valeur, ça joue mais éventuellement autant en jouer si ce n’est pas ça qui fait le succès.
    Je me permet de mettre un exemple (https://twitter.com/BeauPeep1), forte poitrine oui, mais très beau travail. Donc là, le problème, c’est le public.

    Bonne journée.

  • NerdzMumu

    Etre une fille facilite t’il le succes ? non , enfin ,tout dépend de la personne et du contenu qu’elle désire partagée.
    Prenons le cas des streameuses.
    Certaines d’entre elles vont partager leur gout du jeu vidéo , devront faire leur preuve chaque fois qu’elles sont online , et surtout , elles devront marquer la différence pour acquérir et garder leurs viewers.
    quand d’autre vont mettre leurs atouts physique en avant ( les boobs en plastiques qui débordent du débardeur taille 10 ans ) , qui se verront attirer beaucoup de viewers , mais qui devront supporter les insultes tout au long de leur stream et ne seront jamais vu comme autre chose que « la p*te aux gros boobs ».
    Tout ceci pour dire qu’il est peut être plus simple d’attirer l’attention en étant une fille , mais les attentes des viewers sont tres differentes de celle d’un streamer.
    D2solé si mes propos ne sont pas tres clair , c’est le bordel dans ma tete.

  • olegeek

    Sympa ton article. J’ai écris un article sur les avatars féminins dans les jeux vidéos que je t’invite à découvrir sur mon blog (le lien est en fin d’article)

    Voici ma réaction à ton article :

    Il est important de définir la notion de « succès » avant de pouvoir répondre à ta question.
    Selon le Larousse « succès » =

    « Résultat heureux obtenu dans une entreprise, un travail, une épreuve sportive, etc. : Ses efforts ont été couronnés de succès.
    Faveur, audience accordée par le public : Un chanteur qui a du succès.
    Fait de plaire à quelqu’un, de le séduire : Son charme lui a valu de nombreux succès.
    Fait d’être réussi et de plaire à quelqu’un : Son rôti a eu du succès auprès de ses invités.
    Œuvre littéraire, film, roman, etc., qui rencontre le faveur du public : Écouter le dernier succès du chanteur. »

    La proportion de joueurs est plus forte chez les hommes que chez les femmes.53.1% d’homme + d’adulte que d’enfants joueurs. source : http://www.lemonde.fr/pixels/article/2014/11/21/selon-une-etude-le-joueur-de-jeux-video-moyen-est-un-homme-de-31-ans-inactif_4527052_4408996.html

    Être une fille dans un univers masculin n’est pas une chose facile. Entre la misogynie et autres comportements déplacer, exister dans ce contexte peut s’avérer éprouvant.D’autre part, l’image de la femme (et je parle bien d’image) est aussi un vecteur porteur dans un milieu masculin, dans un milieu créatif…
    Souvent, cette image est magnifiée, elle inspire, elle peut même s’avérer rassurante et agréable… Des facteurs qui faciliteront ce que nous avons défini comme étant source de succès.

    L’image de l’homme est plus rude, plus brutale, elle n’a pas (aussi souvent) ce côté esthétique, ce côté délicat. Être un homme ne facilite pas le succès. Être doué, OUI!
    Être la représentation d’une image féminine facilite assurément le succès auprès de ce public masculin.
    Il suffit d’ailleurs de sortir les données audience des blogs à succès ou même des pages FB de gameuses pour s’en rendre compte. Il est fort probable qu’une majorité de l’audience soit masculine. Sans même avoir à aller jusque-là, les commentaires parlent d’eux-mêmes…

    Être une fille facilite le succès mais être une fille ne fait pas le succès.

    Je t’invite à découvrir mon article sur les avatars féminins dans les jeux vidéos en te rendant ici : http://plzshare.me/vHU6R

  • Greg

    L’article est intéressant mais la question est biaisée. Et je ne suis pas d’accord. Je suis un peu attristé du fait que vous écrivez « Je ne suis pas totalement d’accord ». Pourquoi être un peu d’accord ? Qui ose aussi penser en catégorie aussi fixe et futile que le sexe ? S’il faut participer à ce genre de débat, c’est pour expliquer en quoi la question de départ est basée sur une erreur, sur une illusion. Retenir un simple critère arbitraire (sexe, couleur de la peau ou des cheveux, religion, etc.), c’est nier l’individu.

    Poser comme elle est, la question du débat serait plutôt : est-ce que les jolies filles ont plus de vues ? Et cela appelle une autre réponse, une autre argumentation. Évidement. Mais aussi qu’est-ce qu’une « vue » sur internet ? Le but est-il de collectionner les likes ou de proposer un contenu de qualité ? Sachant aussi qu’une jolie fille peut proposer un contenu blog – vidéo intéressant et qu’une fille moins jolie peut proposer du contenu pas du tout intéressant. La vie est injuste !
    En fait, le problème caché de ce débat est celui de la définition du succès. Si c’est juste une question de likes, faut tout changer : les filles doivent toutes devenir mannequins et les hommes les héros de la légende. Quelle belle et libre vision des choses !
    Le vrai débat était donc celui du marketing : quelle contenu pour quelle cible ? Si une fille veut faire dans l’affriolant et que cela l’amuse, tant mieux. Si une autre fille veut faire dans l’analyse et que cela l’amuse, tant mieux aussi. Chacun est sensé être libre de faire ce qui lui convient, dans la mesure où cela ne nuit pas à d’autres. Et cela inclut bien sûr le fait de ne pas critique – insulter ce que font les autres. Si une personne fait quelque chose qui ne m’intéresse pas, je ne vais pas voir ce qu’elle fait. C’est tout.

    Pour finir, je ne suis pas d’accord avec ceux, en commentaire, qui disent que le problème, c’est le public. Le problème premier est et reste la production première. L’offre détermine la demande. Le reste se met en place lors d’un jeu causes – conséquences assez prévisible mais efficace. Ceci marche malheureusement pour tout. Notamment la politique. C’est comme dire, oui les dirigeants sont nuls mais c’est le peuple le problème !

    Soyez libres, soyez heureux.