Passionnément passionnée.


image

Bonsoir les lecteurs, ce soir nous allons encore parler de féminité et de jeux vidéo, mais aujourd’hui, on va parler de moi.

Bon ça fait un peu prétentieux vu comme ça, mais je voulais présenter mes passions et ma personnalité par la même occasion.

Parlons peu, parlons bien.

Grâce au projet avec une jeune photographe Eva Martinez (sa page facebook) j’ai pu enfin faire ressortir ma personnalité et ma vision des choses grâce à quelques photos.

Passionnée de jeux vidéo depuis l’enfance, je n’ai jamais abandonné mes consoles. Petite étant une fille le fait d’avoir des consoles, dans ma famille, était mal vu, je devais me contenter des restes de mon frère. Mais je m’amusais quand même. En grandissant, j’ai réussi à imposer mon choix à ma famille. Depuis, je nage dans le monde de la nouvelle technologie et des jeux vidéo, ce qui me passionne plus que tout.

Donc ce thème photographique est dédié à ma vie

La féminité que j’ai su garder et assumer malgré mon penchant pour ce côté un peu plus garçon manqué, malgré les critiques sexistes et malgré le regard désapprobateur de certaines personnes envers le jeu vidéo.

« Qui a dit que Jeux Vidéo et féminité n’étaient pas compatibles ? »

image

image

image

image

Pour ceux qui n’auraient pas compris, je suis une grande fan de Nintendo et de The Legend of Zelda.

Je tiens à préciser aussi, que c’est mon expérience dans les jeux vidéo et autre nouvelles technologies qui font que j’écris des articles aujourd’hui.

Petite mention spécial pour certains blogs de mes confrères :
– > Petite interview de mon côté féminin/geek dans la rubrique “Je(ux), tu, elles” de @Neko75006, ici. (Level40.fr)

– > @Tetinou parle de moi sur son blog, l’article est par ici. (Tetinou.fr)

-> Et ici (Camus00.fr) je parle de la Wii U et son avenir sur le blog @Rabbit_Camus00

J’espère que ces photos vous ont plu et que vous comprenez à présent un peu plus ma passion envers les jeux et autres.
N’hésitez pas à réagir et n’oubliez pas, je suis aussi sur twitter @CallMeFlowie !

A bientôt, Flowie.

Laisser un commentaire