J’ai été victime de cyberharcèlement. 6


Pour ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux, vous êtes surement au courant de ce que j’ai subi cet été. Début Juillet j’ai été harcelé par un inconnu sur les réseaux sociaux, j’ai mis beaucoup de temps avant d’en parler mais l’histoire a recommencer il y a peu et il fallait que je sorte du silence.

Je n’ai jamais été harcelé à l’école. J’étais populaire au collège/lycée, tout simplement parce que je montrais que rien ne pouvais m’atteindre et que je n’avais peur de rien. Certes en créant mon blog, je me doutais que des malins aller s’amuser un peu, j’ai reçu quelques messages de trolls, des demandes insistantes sur ma vie mais aussi des personnes louches qui m’ont suivi, en soi rien de très grâve.

L’histoire commence le 4 Juillet. Je reçois un message privé un peu bizarre, se terminant par « ma belle« , c’est un surnom que j’ai l’habitude de recevoir par mon entourage. Pour le coup, je me dis que c’est peut être une connaissance, j’y réponds donc en demandant si on se connaissait… et je n’aurai jamais du. Je vous laisse lire la conversation :

Coïncidence, au moment où j’ai répondu, une amie sur twitter mettait en garde les filles envers cette personne, qui avait de multiples comptes et qui embêtait pas mal les femmes, à ce moment là, surtout dans le domaine du jeux vidéo.

L’échange que j’ai eu avec lui à confirmé la mise en garde de mon amie. J’ai donc bloqué cette personne et à mon tour, j’ai lancé une mise en garde aux femmes/filles qui me suivaient.

Mais quelques minutes plus tard, j’avais à nouveau ce pseudo qui commentait tous mes tweets et me renvoyait des messages privés. Au début je me suis dis que j’avais oublié de le bloquer mais au final, c’était un autre de ses comptes. Au départ, j’y répondais, puis sous le conseils de mes amis, j’ai arrêté et j’ai bloqué puis signalé à Twitter. Sauf que chaque minutes, chaque heures, chaque jours il revenait avec de nouveaux comptes : Même photo, pseudo très ressemblant et toujours les mêmes phrases d’accroche. Il ne me lâchait pas. Cette mésaventure s’est aussi passée sur Instagram avec exactement le même mode opératoire. A chaque fois que je prenais mon téléphone, j’étais sur d’avoir une notification le concernant. Il avait des propos mysogine et déplacé, chaque mots que je disais étaient bons pour faire une réfléxion. Voici quelques exemples de tweets et commentaires sur Instagram :

 

Je me disais que c’était rien, que le lendemain ça allait se terminer. Je n’y faisais pas trop attention même si ça me mettait sur les nerfs puis au fur et à mesure, c’est devenu pesant, lourd. Je commençais à angoisser, j’avais peur de prendre mon téléphone, peur de voir encore une attaque, une insulte. J’en dormais presque plus, j’ai du pendant quelques temps passé en compte privé sur mon compte Twitter et Instagram malgré tout il continuait à trouver des moyens pour me joindre. C’est à ce moment là que je me suis rendu compte que je n’avais plus affaire a un troll mais à un gars malade, un harceleur.

 


La liste est longue très longue… et je ne vous parle même pas des messages privés et autre blocage de compte sur Instagram. Pendant presque un mois j’ai vécu l’enfer. Les comptes étaient suspendus mais une dizaine de nouveaux avaient apparu dans la journée. Heureusement, un ami a trouvé un programme qui m’a permis de bloquer les comptes automatiquement. Grâce à ça, je n’avais plus à m’inquiéter, le bot faisait ça tout seul et ça me permettait de ne plus être ennuyé et ça a très bien marché ! Au bout de quelques temps, ses interactions cessaient de plus en plus jusqu’à ne plus avoir de nouvelles. A ce moment là, j’ai pu reprendre mes habitudes, ouvrir mes messages privés, débloquer mes comptes. J’angoissais parfois quand je recevais des messages d’inconnus, j’étais devenu très méfiante mais avec du recul, aujourd’hui ça va mieux.

 

Malheureusement, il y a quelques semaine, une fille sur Twitter se plaignait d’un fou qui avait le même mode opératoire que lui. Elle mettait des screens et les messages ressemblaient bizarrement à ceux que je recevais. J’ai vite mis cette personne en garde malheureusement, ce malade m’a retrouvé et à recommencer à m’insulter et à m’envoyer les mêmes messages qu’avant. Heureusement, j’avais compris son fonctionnement et grâce à la méthode que j’avais utiliser la première fois deux jours après il m’avait oublié.

Cette histoire a fait un buzz sur les réseaux. Buzzfeed m’a contacté pour avoir des informations et mon témoignage. Le journaliste s’est étonné de l’inefficacité de Twitter  et Instagram dans cette affaire. L’article est ici.

A part des suppressions de comptes, aucune initiatives n’ont été prise pour contrer ce malade. Entre ça et les autorités, qui ne daignent pas accepter la plainte ou qui te disent que clairement, la plainte ne mènera à rien, comment agir contre ces personnes malsaines ? La seule solution est de s’en sortir seul, ils n’attendent qu’une chose c’est de nous faire craquer, il faut alors trouver un moyen de rester détacher et de rester fort, il ne faut pas plier. L’ignorance est le meilleur des mépris. Si jamais ça vous arrive, n’hésitez pas à en parler, il ne faut rester seul c’est la pire des choses. D’ailleurs, mes messages privés sur Facebook et Twitter sont ouvert, si jamais vous avez des questions personnels sinon les commentaires ici.

Même si ce n’est pas une surprise qui correspond au calendrier de l’avent, j’avais besoin d’en parler de me livrer sur cette épreuve qui n’a pas été facile. J’espère que ce témoignage aidera d’autre personnes qui se sont trouvé dans cette situation.

On se retrouve donc au plus vite sur Callmeflowie.com !

N’oubliez pas de me suivre sur :

FacebookTwitter Instragram Tipeee

avatarminiature


Laisser un commentaire

6 commentaires sur “J’ai été victime de cyberharcèlement.

  • Petit Pouyo

    IN-CROY-ABLE, c’est réellement effroyable, en tout cas il faut que tu te dise que tu as une belle petite famille bien soudé c’est l’essentiel. Ce genre de personnes ne s’arrêteront malheureusement jamais ils sont pas bien dans leur tête, d’ailleurs il critique le fait que tu « perds ton temps sur les jeux vidéo » mais lui il perd son temps à harceler les femmes comme toi pff.

    Enfin dans tous les cas si tu as besoin de quoi que ce soit n’hésite pas, même si on a pas eu l’occasion de se rencontrer IRL 😉

  • Adil - CommenJouer

    Je ne sais pas pourquoi, mais cette année a été marqué par le harcèlement et la violence sexuelle : pas seulement sur Internet, mais aussi à travers les médias. C’était aussi arrivé à Kayane avec un stalker qui souffrait d’erotomanie.
    Pour ma part, j’avais eu aussi ce genre de problème au collège et lycée d’être harcelé (pour une autre raison). Et même aujourd’hui, j’ai des doutes si ça va recommencer.
    Tout ce que je peux te dire, c’est de ne pas te décourager et que tu n’est pas seule pour t’aider dans ce dilemme.
    Bon courage à toi.

  • Alan

    Il a une méthode rodé le ou les mecs car gérer autant de compte bizzare quand même, il a l’air d’avoir a sa façon de parler la quarantaine si c’est pas plus par contre Twitter Instagram etc on des log de connexion donc des adresse ip ( hormis si il passe par un proxy ou connexion public) il est possible de remonter à facilement mais je pense qu’il a anticipé ça.
    Moi dit toi j’ai eu quelqu’un qui a voulu me faire du chantage mais manque de pot sur un site de rencontre … j’ai eu le droit à une demande de rançon et la ou c’était bête pour la personne elle a pas compris mon métier et j’ai tourné la chose à ma sauce.
    Sur internet faut faire attention il y a des gens qui pour moi sont pervers à faire ce genre de chose à t’assurer les gens etc…

  • aquab0n

    Quelle horreur, heureusement que tu as trouvé une solution pour éviter ce malade. Je relaie ton article sur les réseaux en espérant aider celles qui seraient dans le même cas…

  • SuzuKube

    Wow, désolé que tu aies eu à passer par là. Malheureusement, sur Internet, on trouve de tout, y compris des gens à l’esprit mal tourné… En tous cas, j’espère que tu auras plus de chance à l’avenir 🙂 ! En tous cas continue de partager avec nous ces articles sur le blog, je suis sûr que tu as le soutien de ta commuanuté 😉 !

  • PetiNuage

    Purée mais…c’est juste flippant ! Et dingue que les personnes qui ont normalement la possibilité de le faire cesser ne bouge absolument pas le petit doigt alors qu’ils savent que ça peut parfois amener à des fins dramatiques éè Tu vas penser que j’exagère, dire que ça n’arrive pas tout le temps mais ça arrive et c’est ça qui est malheureux. On nous rabâche qu’il faut en parler, porter plainte itou mais dès qu’on le fait, la main qu’on était censée nous tendre reste bien au chaud dans sa poche…